Cybercriminalité

Cybercriminalité

Un cybercrime est un type de crime qui a essentiellement lieu sur internet. Parmi les exemples les plus courants, citons le vol d’informations de carte de crédit et la propagation de virus et de logiciels-espions pour espionner l’activité en ligne des autres. Comme une large partie de nos vies se déroule maintenant en ligne, la cybercriminalité est en perpétuelle croissance et évolution. Il est donc essentiel de savoir de quoi il s’agit et comment vous pouvez vous protéger contre ses nombreuses formes. Dans ce dossier, vous trouverez toutes les explications nécessaires sur la cybercriminalité.

Les différents types de cybercrimes

Comme tout autre type de criminalité, la cybercriminalité se présente sous différentes formes. La forme de cybercrime la plus connue est l’hameçonnage. Pour ce dernier, les criminels envoient des courriels ou d’autres messages en ligne qui tentent de convaincre des internautes innocents de leur envoyer de l’argent ou des informations personnelles.

Outre l’hameçonnage, de nombreuses autres méthodes sont également couramment utilisées dans la cybercriminalité. Notamment la propagation de virus, l’usurpation d’identité en ligne et l’intrusion dans des ordinateurs afin de mener des attaques par déni de service (DDoS). Ce sont tous des exemples de cybercrimes. Les articles ci-dessous vous apporteront davantage d’informations sur chacune de ces formes de cybercriminalité. Ils vous indiqueront ce qu’il faut faire afin de ne pas devenir une victime de celles-ci.

Cybercrime et pirates

La popularité du net est croissante et ses possibilités sont infinies. Alors que nous sommes tous de plus en plus connectés, les criminels aussi. Après tout, ces derniers seront toujours actifs là où ils peuvent gagner de l’argent. Il en va de même concernant internet. Il est donc essentiel de protéger vos données personnelles en ligne.

Si vous souhaitez avoir une idée de la fréquence à laquelle les cybercrimes se produisent en Europe, consultez notre Indice européen de cybersécurité. Les chiffres ne mentent pas : la cybercriminalité est un énorme problème. Il est donc crucial de prendre soin de vos données personnelles lorsque vous êtes connecté. Les pirates « black hat » s’améliorent de jour en jour et inventent constamment de nouvelles méthodes pour voler de l’argent en ligne.

Que cherchent les cybercriminels ?

Qu’il s’agisse de dérober des données personnelles ou de mettre la main sur des informations de carte de crédit, la plupart des cybercriminels sont motivés par l’argent. S’ils ne peuvent y accéder directement, ils peuvent utiliser vos informations pour sembler dignes de confiance auprès d’autres victimes. Cela arrive souvent dans le cas des arnaques sur WhatsApp.

Certains cybercriminels ne cherchent pas seulement à soutirer votre argent, mais souhaitent aussi mettre la main sur vos données personnelles. Vous pouvez donc être victime d’une usurpation d’identité. D’une part, cela peut conduire à de graves préjudices économiques. D’autre part, cela peut également avoir d’autres terribles conséquences. Le criminel pourrait, par exemple, utiliser vos données afin d’escroquer autrui. Cela peut donner lieu à des problèmes judiciaires, un casier judiciaire, des factures impayées et gravement entacher votre image, alors que vous n’avez rien fait de répréhensible.

Protégez-vous contre la cybercriminalité

Si vous ne souhaitez pas être victime d’un cybercrime, une chose importe avant tout : soyez conscient des dangers et des risques. Les cybercriminels profitent souvent du fait que l’internaute lambda ne sait pas comment fonctionne internet. Par exemple, à une époque, certains sites web comportaient des fenêtres intempestives affirmant que vous, le visiteur, aviez gagné un nouveau téléphone ou ordinateur portable. Pour le réclamer, il vous suffisait de renseigner vos informations personnelles. Ces messages étaient tous faux. Si vous en avez conscience, vous êtes moins susceptible de partager des informations sensibles et les criminels n’auront aucune chance.

Il en va de même avec les variantes plus modernes du cybercrime. Si vous savez que les escroqueries sur WhatsApp existent, vous ne serez pas aussi prompt à envoyer de l’argent à « votre fils », qui vient de changer de numéro de téléphone. En outre, les courriels d’hameçonnage sont bien plus faciles à repérer lorsque vous savez ce qu’il convient d’examiner. En bref, la première étape pour éviter la cybercriminalité est d’en apprendre davantage sur le sujet.

Vous pouvez faire bien d’autres choses pour vous protéger contre les cybercrimes :

Vous souhaitez davantage d’informations sur la façon de lutter contre une forme particulière de cybercriminalité ? Alors, lisez nos articles de la partie « Les différents types de cybercrimes » ci-dessus.

Signaler un cybercrime

Vous avez été victime d’un cybercrime ? Vous pouvez le signaler de diverses manières. D’abord, dans de nombreux pays, il est possible de signaler le crime à la police. Pour davantage d’informations à ce sujet, il vaut mieux consulter les sites internet officiels de vos services de police locaux. En général, il est possible de signaler des crimes, y compris les cybercrimes, en ligne, en personne ou par téléphone.

Il existe par ailleurs des initiatives mondiales qui visent à lutter contre différents types de cybercrimes, comme le APWG (Anti-Phishing Working Group ou groupe de travail antihameçonnage) qui se concentre essentiellement sur l’hameçonnage. Si vous êtes victime d’un cybercrime, vous pouvez également contacter ces groupes afin d’éviter que d’autres utilisateurs fassent la même erreur.