Qu’est-ce que le catfishing ? 8 signes que vous en êtes victime en ligne.

Woman being catfished by a person in a hoodie
Cliquez ici pour un résumé de cet article
Qu’est-ce que le catfishing et quels en sont les signes ? Guide rapide.

Le catfishing est une forme d’activité trompeuse en ligne par laquelle une personne se fait passer pour quelqu’un d’autre. Le but est de pousser la victime à éprouver des sentiments pour le fraudeur.

Une fois la confiance de la victime gagnée, le fraudeur lui demandera de l’argent. Les utilisateurs de cette pratique parviennent toujours à trouver des excuses pour réclamer une « aide financière », alors restez prudent. Heureusement, si vous avez affaire à un tel fraudeur, il existe des indices susceptibles de le trahir. La liste ci-dessous présente les plus courants.

  • Votre interlocuteur évite les appels (vidéo) et les rencontres en personne
  • Absence de présence en ligne
  • Très peu d’amis ou d’abonnés
  • Profil créé très récemment
  • Votre interlocuteur n’utilise que des photos professionnelles
  • Photos volées
  • Votre interlocuteur vous demande de l’argent
  • Votre interlocuteur vous demande des photos ou vidéos érotiques

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le catfishing, ses signes, les méthodes pour s’en prémunir et la marche à suivre si vous en êtes victime ? Consultez l’article complet ci-dessous.

Avec l’essor des réseaux sociaux et des sites de rencontre en ligne au cours de la dernière décennie, le catfishing est devenu de plus en plus fréquent. Au cours de la seule année 2020, plus de 23 000 citoyens américains se sont déclarés victimes de cette pratique. Le préjudice financier associé au catfishing s’avère en outre dévastateur. Pour ces 23 000 victimes, le préjudice total s’élève à plus de 605 000 000 $.

Mais quelle est cette pratique dont vous avez peut-être déjà entendu parler ? Où pouvez-vous en être victime ? Quels en sont les signes ? Que devriez-vous faire si vous en êtes déjà victime ? Nous répondrons à toutes ces questions dans cet article détaillé.

Qu’est-ce que le catfishing ?

What is catfishing iconLe catfishing est une activité trompeuse par laquelle une personne endosse une fausse identité afin de cibler une victime cherchant une relation sentimentale. L’auteur utilise généralement des histoires inventées et de fausses photos pour étayer sa fausse identité.

Certaines personnes recourent à cette technique, car elles ont le sentiment de ne connaître qu’un succès limité sur les plateformes de rencontre. En règle générale, les auteurs ont toutefois des motivations plus sombres. Par exemple, nombre d’entre eux réclament de l’argent après avoir gagné la confiance de leur victime. Ils tentent également régulièrement de soutirer d’autres services à leurs cibles, en combinant cette pratique à d’autres techniques frauduleuses, comme l’extorsion de faveurs sexuelles en ligne (ou sextorsion).

Vous vous posez peut-être une question : pourquoi appelle-t-on cela le catfishing ? Selon certains, ce nom vient du documentaire populaire de 2010 Catfish, qui suit un jeune homme dupé par une femme avec un faux profil Facebook. Mais le documentaire n’a fait que populariser le terme, il n’est pas à l’origine de celui-ci.

Celui-ci est apparu au début du XXe siècle, les pêcheurs avaient alors pour habitude de transporter des poissons-chats avec leur cargaison de morues. Comme le poisson-chat est un prédateur naturel de la morue, il la chassait constamment, garantissant qu’elle reste fraîche, active et plus savoureuse. Comme les fraudeurs en ligne chassent également leurs victimes, le terme a été utilisé pour décrire leur pratique.

Pourquoi les fraudeurs recourent-ils à cette technique ?

Les motivations peuvent être multiples, certaines sont même assez « innocentes ». Comme la solitude ou le fait de ne pas se sentir assez apprécié dans une société où l’image a une importance non négligeable. L’objectif est souvent de créer un personnage en ligne afin d’attirer l’attention de personnes qui ne se seraient pas intéressées à eux dans la vie réelle.

La situation est toute autre quand le but du catfishing est de harceler ou suivre les faits et gestes des victimes. Dans certains cas, cela peut déboucher sur des formes d’agressions.

Enfin, il y a le classique motif financier : de nombreux fraudeurs utilisent cette technique pour soutirer de l’argent à leurs victimes. Ils trouveront souvent des excuses pour demander une aide financière. Ils peuvent dire à la victime qu’ils ont besoin d’argent pour venir la voir. Ou qu’un membre de leur famille est malade et qu’ils doivent régler des frais médicaux. Vous pouvez avoir la sensation de les aider en leur transférant de l’argent, mais ils reviendront sans cesse à la charge avec de nouveaux prétextes.

Où puis-je être la cible de catfishing ?

Le catfishing a généralement lieu sur les réseaux sociaux et les sites ou applications de rencontre. Nous évoquons ci-dessous certaines des plateformes phares ainsi que les manifestations du catfishing sur celles-ci.

Sur Tinder

Tinder est l’une des principales plateformes de rencontres en ligne et est de loin la plus utilisée aux États-Unis. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que ce soit un des lieux de prédilection pour le catfishing. Il est préférable d’apprendre à gérer votre vie privée sur Tinder afin d’éviter les fraudeurs opportunistes.

Une fois que le fraudeur a « matché avec sa victime », il lui enverra un message et tentera de gagner sa confiance. C’est là que le cycle du catfishing débute. Heureusement, Tinder a récemment annoncé qu’une vérification d’identité sera bientôt demandée à tous les utilisateurs. Il devrait donc être bien plus compliqué pour les fraudeurs de se faire passer pour quelqu’un d’autre.

Sur Facebook

Avec près de 86 millions de faux comptes Facebook et compte tenu de sa place de plus grand réseau social du monde, il n’y a rien d’étonnant à ce que le catfishing soit développé sur cette plateforme.

La plupart d’entre nous avons probablement déjà reçu une demande d’ami suspecte. Il est préférable de les ignorer et de les supprimer. Selon Better Business Bureau, 85 % des arnaques reposant sur du catfishing commencent sur Facebook. Le lancement de Facebook Dating (en 2019) a sans doute fait grimper ce pourcentage.

La fraude commence généralement par l’envoi d’une demande d’ami à la victime. Parfois, le fraudeur envoie un message direct à la victime, en espérant qu’elle réponde. Si la victime s’exécute, les discours séduisants et les mensonges affluent. D’autres fraudes sont courantes sur Facebook, il est donc préférable de rester à jour et de faire le nécessaire pour les éviter.

Sur Instagram

Avec une plateforme faisant la part belle aux images comme Instagram et comptant plus d’un milliard d’utilisateurs, il peut être difficile d’éviter le catfishing. Les fraudeurs peuvent envoyer une demande d’abonnement ou un message direct à l’aide d’Instagram Direct. Ce dernier devra être approuvé par la victime.

Instagram n’est pas exempt de profils (authentiques ou non) d’individus riches, célèbres et beaux. Ainsi, n’importe qui peut entrer en relation avec une prétendue célébrité, même si cela semble trop beau pour être vrai, qui s’avérera finalement être un fraudeur. Il s’agit d’une des nombreuses fraudes ayant cours sur Instagram dont vous devriez vous méfier.

8 signes que vous êtes victime de catfishing en ligne

Infographic showing eight signs you are being catfished online

Les fraudeurs sont généralement très doués pour duper leurs victimes. Ils exploitent les émotions, l’affection et la passion pour fausser le jugement de leurs victimes. Il existe toutefois quelques signaux clairs que vous êtes ciblé par du catfishing. Nous allons les passer en revue ci-dessous.

1. Votre interlocuteur évite les appels (vidéo)

Les fraudeurs souhaitent éviter les situations susceptibles d’exposer leur véritable identité. Ils n’accepteront donc jamais de discussion vidéo ou de rencontre en personne. Ils refuseront souvent même les appels ordinaires (sans vidéo). Après tout, leur voix peut être une source d’informations qu’ils souhaitent vous dissimuler, comme le fait d’être un homme et non une femme, ou inversement. Si vous rencontrez une personne en ligne et qu’elle a toujours des excuses pour ne pas vous rencontrer ou pour ne pas vous appeler, vous devriez considérer cela comme un signe potentiel de catfishing.

2. Absence de présence en ligne (sur d’autres plateformes)

Une grande partie de notre présence est en ligne aujourd’hui. Vous pouvez donc vous attendre à ce qu’une personne active sur un réseau social soit également présente sur d’autres plateformes. C’est encore plus vrai pour les populations plus jeunes, parmi lesquelles le catfishing est très répandu.

Posez-vous ces questions : pourquoi un chef d’entreprise accompli que vous venez de rencontrer sur Facebook ne dispose-t-il pas d’une page LinkedIn pour faire la promotion de son entreprise, ou pour chercher de nouveaux partenariats et recrues ? Pourquoi cette superbe mannequin discutant avec vous sur Tinder n’a-t-elle pas mis d’exemples de son travail sur sa page Instagram ou Facebook ?

Si la personne que vous venez de rencontrer a une présence en ligne balbutiante, demandez-vous pourquoi. Si cet élément se combine à d’autres signes, faites preuve de la plus grande méfiance.

3. Très peu d’amis ou d’abonnés

Si vous êtes approché en ligne par une personne ayant très peu d’amis sur Facebook ou d’abonnés sur Instagram, cela peut être un signe de catfishing. La plupart des individus utilisent les réseaux sociaux pour conserver le contact avec leurs connaissances en ligne. En toute logique, ce processus demande d’avoir un cercle raisonnable de personnes avec qui échanger.

Bien entendu, cela ne signifie pas systématiquement que vous avez affaire à un fraudeur. Si un profil ne dispose pas de ce cercle social, cela peut être parce qu’il est nouveau sur la plateforme ou qu’il préfère ne pas s’encombrer d’un trop grand nombre de contacts. Ou que son premier objectif n’est pas d’utiliser les réseaux sociaux pour garder le contact avec sa famille, ses amis, ses collègues et ses connaissances. Restez toutefois prudent face à un profil ayant peu d’amis ou d’abonnés.

4. Profil créé très récemment

Si un profil a été créé très récemment, cela peut être un signe. C’est un élément à surveiller si un profil compte un nombre correct d’amis ou d’abonnés, mais que quelque chose semble louche.

Un profil récemment créé peut indiquer un nouveau venu sur un réseau social. Mais aussi que son auteur crée fréquemment de faux profils afin de trouver de nouvelles victimes. Après tout, une fois qu’un profil est signalé à la plateforme, il est souvent supprimé. Les fraudeurs créent donc souvent plusieurs faux profils, simultanément ou au fil du temps.

5. Photos « professionnelles »

Autre signe que quelque chose cloche chez la personne dont vous vous êtes entichée, son profil n’abrite que des photos de qualité professionnelle. Sur les réseaux sociaux, la plupart des utilisateurs, à l’exception des célébrités et des influenceurs, publient principalement des clichés avec des membres de leur famille, des amis et des selfies.

Si vous tombez sur un profil rempli de photos de qualité professionnelle, cela peut être un indice que les clichés appartiennent à quelqu’un d’autre (nous reviendrons sur ce point plus tard), ou que son auteur a déployé beaucoup d’efforts pour avoir l’air plus attirant qu’il ne l’est en réalité. Dans les deux cas, il est pertinent de vous demander pourquoi.

Même s’il s’agit de photos authentiques, quelqu’un tente probablement de vous duper à l’aide de clichés excessivement flatteurs. Bien entendu, de nombreux mannequins (en herbe) tentent de percer sur les réseaux sociaux, mais combien contactent des inconnus en ligne pour nouer une relation sentimentale ?

6. Photos volées

Il va sans dire que l’utilisation de clichés volés en ligne est un signe encore plus manifeste d’intentions malveillantes que le recours à des photos professionnelles issues de banques d’images. Si une personne utilise des photos volées, il est très probable qu’elle tente de vous escroquer. Après tout, il s’agit d’un des principaux motifs de création de faux comptes.

Heureusement, il est souvent assez facile de savoir si des photos publiées sur les réseaux sociaux sont volées ou non. Vous pouvez simplement utiliser la recherche d’image inversée de Google pour trouver des clichés similaires et découvrir l’origine de la photo. Pour ce faire, rendez-vous dans Google Images et cliquez sur l’icône en forme d’appareil photo pour charger une image ou collez l’URL de celle-ci et lancez la recherche.

7. Votre interlocuteur vous demande de l’argent

Il s’agit d’un des signes les plus évidents que vous avez affaire à un fraudeur. Après tout, une raison courante d’utiliser le catfishing est de trouver des excuses pour demander de l’argent aux victimes. Posez-vous cette question : seriez-vous susceptible de demander de l’argent à un inconnu que vous venez de rencontrer en ligne, en particulier si vous espérez entretenir une relation avec cette personne ?

8. Votre interlocuteur vous demande des photos ou vidéos érotiques

Une telle demande peut être un énorme signal d’alerte. Votre interlocuteur tente peut-être de combiner le catfishing avec une autre forme de cybercrime : l’extorsion de faveurs sexuelles en ligne (ou sextorsion). Dans un tel scénario, le catfishing est utilisé pour obtenir des images compromettantes de vous, qui serviront ensuite à vous extorquer davantage de clichés ou une rançon.

Astuce bonus : Social Catfish

Il existe un outil en ligne complet qui peut vous aider à savoir si vous êtes victime de catfishing : Social Catfish. Il vous permet de faire des recherches sur des personnes en indiquant son nom, son pays, son adresse électronique, son numéro de téléphone, son nom d’utilisateur sur les réseaux sociaux ou en chargeant son image. Vous pouvez également effectuer une recherche plus exhaustive en ajoutant des détails sur la personne.

Le seul inconvénient de ce service est qu’il peut être considéré comme onéreux. L’essai de 5 jours coûte 6 $ et l’abonnement mensuel 27 $. Il est également possible d’engager un expert moyennant des frais significatifs : 297 $.

Malgré son prix élevé, il est bon de savoir qu’un tel service existe pour les personnes qui en ont besoin. En outre, les résultats de recherche de Social Catfish sont généralement exhaustifs. Plusieurs profils vous sont présentés après le lancement de votre recherche. Le plus important peut-être est que les informations que vous obtenez en cliquant sur un profil sont très complètes : vous pourrez trouver ses adresses, ses profils sur les réseaux sociaux, ses relations passées ainsi que ses antécédents judiciaires.

Que faire (ou ne pas faire) si vous êtes victime de catfishing ?

Infographic showing what to do if you have been catfished

Nous espérons qu’en étudiant et reconnaissant les signaux susmentionnés, vous resterez en sécurité en ligne. Toutefois, n’importe qui peut manquer de chance ou relâcher momentanément son attention. Nous vous proposons donc quelques mesures à prendre si vous êtes victime de cette technique. Elles ne vous permettront pas de revenir en arrière, mais pourront limiter les dégâts et aider les autres à se protéger en ligne.

  1. N’envoyez pas d’argent au fraudeur. Si vous l’avez fait par le passé, arrêtez.
  2. Si vous lui avez envoyé de l’argent, appelez ou contactez les services de police ou de gendarmerie afin qu’ils puissent lancer une enquête. Dans certains cas, les victimes parviennent à récupérer leurs fonds. Obtenir de l’argent ainsi constitue une forme de fraude en ligne. Si vous vivez en Europe (Royaume-Uni inclus), utilisez ce lien pour trouver la plateforme sur laquelle signaler un cybercrime. Si vous êtes aux États-Unis, déposez une plainte sur le Internet Crime Complaint Center du FBI.
  3. Bloquez le fraudeur sur vos comptes de réseaux sociaux et cessez tout contact avec lui.
  4. Signalez le fraudeur sur le site internet ou la plateforme sur lequel vous l’avez rencontré.
  5. Si le fraudeur vous a escroqué, aidez les autres à se protéger en le signalant sur une plateforme de suivi des fraudes, comme celle du Better Business Bureau.
Catfishing — FAQ

Vous avez une question spécifique sur le catfishing et souhaitez une réponse directe ? Consultez notre foire aux questions ci-dessous. Cliquez simplement sur une question pour consulter la réponse. Votre question n’est pas répertoriée ? Laissez un commentaire et nous y répondrons au plus vite !

Le catfishing est une pratique trompeuse qui implique de tromper une victime en se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Le fraudeur poussera la victime à développer des sentiments pour lui, à l’aide de fausses photos et histoires enjolivant la réalité. Une fois la confiance de la victime gagnée, différentes choses peuvent se produire. Souvent, le fraudeur utilisera des mensonges élaborés pour demander de l’argent à la victime. Pour en apprendre davantage sur le sujet, consultez cet article.

Les signes sont nombreux, mais voici les plus courants :

  • Votre interlocuteur évite les appels vidéo et les rencontres en personne
  • Utilisation de photos volées
  • Votre interlocuteur vous demande de l’argent

Ce ne sont toutefois pas les seuls indices. Consultez cet article pour découvrir les autres.

Le catfishing est une pratique de plus en plus répandue : sur la seule année 2020, 23 000 citoyens des États-Unis ont signalé avoir été victimes de cette technique. Il va sans dire que de nombreux cas n’ont probablement pas été rapportés.

Les préjudices sont également considérables : environ 605 000 000 $ en 2020. Une nouvelle fois, le montant réel (incluant les cas non rapportés) est probablement bien plus élevé.

Sur Instagram, les indices que vous êtes la cible de cette pratique sont assez similaires que sur les autres plateformes. Cette plateforme fait la part belle aux images. Vous pouvez donc vous attendre à voir de nombreuses images attrayantes sur le profil d’un fraudeur. Nous vous recommandons de vérifier leur authenticité à l’aide d’une recherche d’image inversée rapide sur Google. Pour plus d’informations sur le catfishing, nous vous recommandons de lire notre article détaillé.

International security coordinator
Marko has a Bachelor's degree in Computer and Information Sciences. He coordinates and manages VPNOverview.com's team of international VPN researchers and writers.
Soumettre un commentaire
Soumettre un commentaire