Privacy Tinder Featured Image Italian

Comment gérer votre vie privée sur Tinder

Dernière modification: 24 juin 2020
Temps de lecture: 13 minutes, 28 seconds

Tinder logo

Tinder est sans aucun doute l’application de rencontres la plus populaire du monde. Depuis 2012, nous avons la possibilité de faire glisser les profils des utilisateurs proches vers la droite (pour dire que l’on est intéressé) ou vers la gauche (si l’on n’est pas intéressé). On estime que l’application compte environ 50 millions d’utilisateurs actifs.

Les rencontres en ligne se passent généralement dans de bonnes conditions. Les applications de rencontres vous permettent de rencontrer d’autres personnes depuis chez vous et partout ailleurs. Cependant, il existe plusieurs risques d’entrave à la vie privée liés à l’utilisation de ces applications et particulièrement sur Tinder. Il vaut donc mieux prévenir que guérir.

Cet article n’a pas pour but de provoquer un mouvement de panique ni d’empêcher les gens d’utiliser Tinder. Nous voulons juste vous aider à vous protéger du mieux possible contre les risques pouvant atteindre votre vie privée et votre sécurité. Pour nous assurer que l’utilisation d’applications de rencontres comme Tinder reste sécurisée, nous allons vous parler des risques et des précautions à prendre sur Tinder pour que vous puissiez l’utiliser sans risques.

Quels sont les problèmes de confidentialité sur Tinder ?

La section suivante traite des risques concernant la confidentialité sur Tinder.

De nombreux comptes Tinder sont liés aux réseaux sociaux

Sur le site de Tinder, vous aurez presque immédiatement l’occasion de voir un bouton « Se connecter avec Facebook ». Beaucoup cliqueront sur ce bouton, puisque c’est plus facile et rapide de s’inscrire sur Tinder via Facebook. Cependant, cette option ne se marie pas très bien avec le désir de garder sa vie amoureuse en dehors de Facebook : un privilège que beaucoup d’entre nous apprécient.

Lorsque vous vous connectez à Facebook, Tinder peut accéder automatiquement à certaines parties de votre profil Facebook : votre nom, votre photo de profil, votre date de naissance, toutes vos photos Facebook, les pages que vous aimez et votre adresse e-mail.

Bien entendu, ce n’est pas très rassurant de savoir qu’une application que vous utilisez seulement pour sortir avec des gens que vous ne connaissez pas bien (du moins, pas encore), ait accès à toutes ces informations personnelles. Aujourd’hui, vous pouvez également vous connecter sur Tinder avec votre compte Google, ce qui pose bien sûr des risques similaires. La façon la plus sécurisée de s’inscrire à Tinder est d’utiliser votre numéro de téléphone mobile, puisqu’elle nécessite le moins d’informations personnelles.

De nos jours, on voit aussi beaucoup de gens sur Tinder qui lient leurs comptes Instagram. Par conséquent, vous verrez leurs photos Instagram au bas de leur profil. Du point de vue de la protection de la confidentialité, ce n’est pas la meilleure chose à faire. Tout d’abord, parce que Tinder a une énorme base d’utilisateurs que vous ne connaissez pas et qui pourront voir vos photos Instagram.

Certains pourraient se demander pourquoi cela pose problème. Eh bien, des personnes que vous ne connaissez ni d’Adam ni d’Ève peuvent utiliser les photos Instagram de votre compte Tinder pour faire une recherche d’image inversée sur Google et pourront effectivement trouver votre profil Instagram et vous harceler, par exemple.

Cela vaut également pour vos autres comptes sur les réseaux sociaux : si vous utilisez des photos (de profil) d’autres comptes sur Tinder, des utilisateurs Tinder que vous ne connaissez même pas peuvent facilement découvrir ces autres comptes. Cela ne s’applique évidemment pas uniquement aux photos. Cela peut tout aussi bien se produire avec des informations de votre description par exemple, comme votre nom et votre lieu de travail ou la salle de gym où vous allez.

Tinder stocke vos données personnelles

La politique de confidentialité de Tinder stipule que vos données peuvent être utilisées à des fins publicitaires et que « vous ne devriez pas vous attendre à ce que vos renseignements personnels, vos conversations et vos communications restent en sécurité ». En pratique, cela pourrait se traduire par des centaines de pages de données.

En 2017, la journaliste française Judith Deportail a demandé à Tinder de lui envoyer ses données personnelles et a été choquée de voir que Tinder possédait plus de 800 pages de ses informations personnelles.

Le cas de Deportail n’est pas inhabituel puisque Tinder dispose de grandes quantités de données sur tous ses utilisateurs. Les types d’informations que Tinder acquiert incluent votre emplacement, les mentions J’aime sur Facebook, les liens vers des photos Instagram (même si le compte a été supprimé), les conversations Tinder avec les matches et le nombre d’amis que vous avez sur Facebook.

Il est important de se rappeler que lorsque vous discutez avec quelqu’un sur Tinder, vous divulguez vos informations à l’application en plus de la personne avec qui vous parlez.

Tinder et les pirates peuvent voir et contrôler ce que vous faites et ce que vous voyez

Le troisième risque lié à l’utilisation de Tinder est lié au degré de contrôle élevé que Tinder a sur les profils que vous voyez. Cela concerne également les données qu’ils ont sur vous. Tinder ne vous montre pas seulement tous les profils qui sont les plus proches de vous ; ce n’est pas le seul facteur déterminant. Au lieu de ça, l’algorithme de Tinder se souvient de vos préférences et vous montre des profils basés sur ces préférences, tout cela pour vous offrir une meilleure expérience Tinder, sans même que vous le sachiez. Toutefois, cela engendre également certains risques. Une étude de Checkmarx effectuée en 2018 affirme que les cybercriminels peuvent être en mesure d’obtenir un aperçu de votre « comportement Tinder ». Lorsqu’ils sont sur le même réseau que vous, ils disent avoir accès aux informations sur les profils que vous voyez, tout comme vos « habitudes ».

De plus, les pirates sont même en mesure de manipuler Tinder ainsi que tous les profils que vous voyez.

Les « dangers Tinder » dans la vie quotidienne

Tinder est et reste un service de rencontres en ligne. Cela signifie que, quelle que soit la façon dont vous utilisez l’application, vous entrerez en contact avec des étrangers. Vous ne saurez probablement rien sur ces étrangers, donc il y a toujours une possibilité de se faire escroquer. Bien que cela puisse paraître effrayant, ce n’est pas complètement impossible.

Pourtant, nous voulons vous informer des autres dangers qui se cachent sur Tinder. Cela ne signifie pas que l’application elle-même est dangereuse, mais que les gens abusent des fonctionnalités que Tinder a à offrir. Pour vous empêcher de devenir victime de ces abus, nous allons énumérer certains des risques dans la section suivante.

Le « Guide de traque de Tinder »

stalker in bushes

On entend parler du « Guide de traque Tinder » sur plusieurs sites et forums. Il s’agit d’un guide en ligne vous expliquant au détail près comment trouver autant d’informations que possible sur votre match Tinder.

En quelques minutes, on pouvait trouver des informations personnelles sur plus de 40% des profils Tinder en retraçant leurs comptes Twitter, Instagram ou Facebook, par exemple.

Ce guide semble avoir disparu d’Internet, ou du moins de la surface du web, mais même sans cela, les étrangers peuvent très facilement retrouver des informations sur vous. Les seules choses dont ils ont besoin sont votre photo de profil Tinder et votre nom.

Avec Google, ils peuvent effectuer une recherche d’image inversée pour se rendre sur tous vos profils de réseaux sociaux. Il suffit que vous ayez mentionné la ville dans laquelle vous vivez, votre lieu de travail ou votre restaurant préféré et cette personne aux mauvaises intentions peut utiliser ces informations pour vous traquer ou vous faire chanter.

Certains utilisateurs voudront peut-être en savoir un peu plus sur vous avant de partir en rendez-vous. Dans ce cas, vous devez vous rappeler qu’ils sont en mesure d’apprendre toutes sortes de choses sur votre vie privée et ce, sans votre permission, en utilisant tout simplement Google.

Tinder et les crimes (violents)

Certains sites ont des collections entières d’articles sur les rendez-vous Tinder qui ont mal tourné. En 2017, l’américaine Sydney Loofe a été tuée par son partenaire Tinder. Un an auparavant, les ossements d’une femme ont été retrouvés à Mexico. C’est tout ce qu’il restait après que l’homme qu’elle avait rencontré sur Tinder l’ait jetée dans de l’acide chlorhydrique.

Il existe d’innombrables histoires de personnes ayant été victimes de meurtres ou d’abus par le biais de Tinder. Chaque personne (hommes ou femmes) coure ce risque. Dans presque tous ces articles, le premier rendez-vous dans la vraie vie après une rencontre sur Tinder a tourné au vinaigre.

Ce genre de crimes est difficile à prévoir pour Tinder, car aucun ne se produit vraiment sur l’application. C’est pourquoi il est extrêmement important de rester prudent lorsque vous décidez de rencontrer quelqu’un. Vous pouvez cependant réduire les chances que cela se produise en alertant Tinder lorsque vous remarquez quelque chose de suspect (vous en saurez plus dans la suite de cet article).

Problèmes de confidentialité concernant la fonction « Passeport »

Passeport est une fonctionnalité relativement récente offerte par Tinder aux utilisateurs Tinder Plus et Tinder Gold (version payante). Cette option vous permet de changer votre emplacement sur n’importe quelle ville du monde. Cela vous permet de voir les profils dans une zone où vous ne vous trouvez pas physiquement, pour prévoir à l’avance avant de partir en voyage, par exemple.

Cette fonctionnalité comporte toutefois des risques pour votre vie privée. Imaginez que vous êtes en voyage d’affaires à l’étranger et que votre partenaire utilise Passeport pour voir votre profil. Ce dernier pourrait, par exemple, utiliser cette fonctionnalité pour vérifier si vous êtes actif sur Tinder à l’étranger. En théorie, votre partenaire pourrait même créer un faux profil Tinder pour « tester » votre fidélité.

Indépendamment des responsabilités morales qu’inculque l’adultère, pour beaucoup, ce n’est pas vraiment agréable de savoir que Tinder peut être utilisé pour porter atteinte à leur vie privée à l’étranger ou hors de la ville, même si c’est par leur partenaire.

Comment pouvez-vous protéger votre vie privée et votre sécurité sur Tinder ?

Compte tenu de toutes les atteintes possibles à la vie privée qui peuvent se produire via Tinder, on pourrait se demander comment se protéger. Il existe plusieurs mesures qui pourront vous aider à masquer votre emplacement et votre identité sur Tinder. Voici les plus importantes :

Faites attention à ce que vous partagez en ligne

Rendez-vous compte des conséquences avant de publier quoi que ce soit en ligne ou sur les applications de rencontres. Même si vous ne fournissez pas votre nom complet ou vos coordonnées, d’autres utilisateurs peuvent toujours vous identifier par d’autres moyens. Par exemple, un utilisateur Tinder peut effectuer une recherche d’image inversée pour voir si votre image apparaît ailleurs en ligne.

Si vous avez utilisé Facebook pour vous inscrire sur Tinder, quelqu’un pourrait facilement retrouver votre profil Facebook puisque Tinder utilise votre photo de profil de Facebook. Pour protéger votre vie privée, vous devez utiliser une photo qui n’est pas disponible ailleurs que sur Tinder.

Vous devriez également éviter de mettre le nom de votre lieu de travail ou de votre école sur Facebook. Évitez également de mettre des liens vers Instagram ou vos autres réseaux sociaux sur votre profil Tinder.

Utilisez un « faux » compte Facebook pour Tinder

Pour séparer vos profils Tinder et Facebook, il vous suffit de créer un compte Facebook supplémentaire que vous n’utilisez que pour Tinder. De cette façon, vous pouvez utiliser ce faux compte Facebook pour accéder à Tinder tout en ayant plus de contrôle sur votre vie privée.

Lorsque vous vous inscrivez, utilisez une adresse e-mail temporaire et utilisez un surnom pour votre faux compte Facebook. N’oubliez pas d’ajouter des photos de vous qui n’existent pas autre part. En prenant ces précautions, ce sera plus difficile pour quelqu’un que vous venez de rencontrer sur Tinder de vous retrouver en ligne.

C’est peut-être un bon moyen pour certains de bénéficier du côté pratique de la connexion avec Facebook, tout en protégeant votre vie privée.

Utilisez un VPN

Beaucoup d’applications de rencontres ne gèrent pas vos données de manière sûre en utilisant des types de connexions non-sécurisées comme le protocole HTTP pour télécharger des images, ce qui les rend sensibles aux attaques de tiers intermédiaires. Pour être sûr que vos données ne tombent pas entre de mauvaises mains, vous pouvez  utiliser un VPN.

NordVPN
Offre:
Seulement 3,11 € par mois pour un abonnement de 2 ans
9.1
  • Excellente protection et grand réseau de serveurs
  • Application sympa et agréable
  • Pas de logs
Visitez NordVPN

Le VPN crée une connexion cryptée entre vous et le serveur, ainsi les autres ne seront pas en mesure de voir votre adresse IP ni ce que vous faites sur Tinder. Cet outil peut vous aider à conserver vos données personnelles.

Pour la communauté LGBTQ+ : utilisez l’Alerte Voyageur

L’année dernière, Tinder a publié une mise à jour visant à protéger tous les membres LGBTQ+ via l’application. Grâce à la fonction Alerte Voyageur, l’application vous avertit maintenant à chaque fois que vous entrez dans un pays ou une région aux lois anti- LGBTQ+.

Tinder vous enverra une notification à chaque fois que vous voyagez dans ce type de pays. Si vous affichez votre préférence sexuelle sur votre profil, elle sera automatiquement masquée jusqu’à ce que vous qui quittez ladite zone.

En dehors de ça, vous pouvez désactiver l’option « Montrer mon profil sur Tinder » dans les paramètres de l’application pour plus de sécurité. Si vous faites cela, plus personne ne pourra voir votre profil.

Signalez tout comportement suspect

Tinder essaie constamment de supprimer les faux profils, les criminels et les bots de leur application. Vous pouvez les aider en signalant tout comportement suspect. L’équipe Tinder pourra ensuite enquêter et supprimer ce compte, ce qui rendra l’application plus sécurisée pour vous, ainsi que pour d’autres utilisateurs.

Voici quelques exemples de comportement qui enfreignent les conditions générales de Tinder :

  • Les utilisateurs qui demandent de l’argent ou un don
  • Les utilisateurs qui demandent des photos
  • Les mineurs qui utilisent l’application
  • Les utilisateurs qui harcèlent les autres
  • Les utilisateurs qui agissent de manière inappropriée lors d’un rendez-vous
  • Les faux profils / escrocs
  • Les spams et personnes qui tentent de vendre des produits aux utilisateurs

Si vous faites face à l’une de ces situations, vous pouvez directement contacter Tinder. Vous pouvez également bloquer les utilisateurs qui vous harcèlent (en sélectionnant l’option « Supprimer le Match ») afin qu’ils ne puissent plus vous contacter via l’application.

Conclusion

Bien que Tinder et d’autres applications de rencontres soient extrêmement populaires, elles risquent d’entraver votre vie privée et de porter atteinte à votre sécurité.

Les vulnérabilités de l’application Tinder peuvent conduire à l’espionnage de votre activité par les pirates ou d’autres utilisateurs Tinder.

De plus, Tinder recueille vos données personnelles et l’intégration fréquente de Facebook peut également entraîner une violation de votre vie privée. Ces réflexions doivent être faites par chaque utilisateur Tinder. Bien que l’application puisse accéder à vos données, vous pouvez protéger votre vie privée en prenant des précautions lors de son utilisation.

Comment gérer votre vie privée sur Tinder : questions fréquemment posées

Si vous avez une question sur la sécurité et la protection de vos données sur Tinder, jetez un oeil à notre FAQ ci-dessous !

Tinder est une application relativement sécurisée (à condition de prendre quelques précautions). Cependant, il y a certains risques à connaître, comme le fait que tout le monde puisse avoir accès à votre profil sur les réseaux sociaux, la menace de (cyber)harcèlement et le fait que votre partenaire ou d’autres puissent vous traquer pendant que vous êtes à l’étranger. Si vous voulez tout savoir sur ces risques et comment les atténuer, consultez notre article Rester en sécurité sur Tinder.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen de garantir votre vie privée à 100% sur Tinder. L’application stocke une quantité incroyable de données sur tous ses utilisateurs et peut, selon sa politique de confidentialité, utiliser ces informations à toutes sortes de fins publicitaires afin d’améliorer l’application. De plus, Tinder peut partager vos informations avec d’autres entreprises du réseau Match Group, composé de plus de 10 grandes entreprises.

Ce n’est donc pas l’idéal du point de vue de la confidentialité. Heureusement, vous pouvez mettre en place des mesures pour protéger votre vie privée sur Tinder. Découvrez toutes ces précautions dans notre article sur la protection de votre vie privée sur Tinder.

Il est possible de prendre des mesures pour protéger sa confidentialité sur Tinder, comme l’utilisation de photos qui n’existent pas sur l’un de vos autres comptes de réseaux sociaux, en faisant attention à ce que vous partagez et en utilisant un VPN. Pour protéger votre sécurité et celle des autres utilisateurs, vous pouvez directement signaler les comptes et les comportements suspects sur Tinder. Si vous faites partie de la communauté LGBTQ+, n’oubliez pas d’utiliser « l’Alerte Voyageur ». Pour plus de conseils, lisez cet article.

Analyste cybersécurité
David, analyste en cybersécurité, est l'un des fondateurs de VPNoverview.com. Il s'intéresse au phénomène de l' « identité numérique », avec une attention particulière pour le droit à la vie privée et la protection des données personnelles.

Plus d'articles de la ‘Apps’ section

Commentaires
Soumettre un commentaire
Soumettre un commentaire