Les sites du dark web qui valent la peine d’être consultés

Websites Worth Visiting Dark Web
Cliquez ici pour un résumé de cet article
Les meilleurs sites du dark web

Il est difficile de déterminer combien de sites sont disponibles sur le dark web, mais de nombreux internautes s’accordent sur les sites les plus intéressants. Selon nos recherches, en voici quelques-uns :

  • HiddenWiki
  • DuckDuckGo
  • SearX
  • Daniel
  • ProPublica
  • SecureDrop
  • ZeroBin

Et quelques autres que vous découvrirez dans notre article ci-dessous.

Gardez simplement à l’esprit que parcourir le dark web peut être passionnant, mais également dangereux. Si vous ne faites pas preuve de prudence et ne prenez pas les bonnes mesures de sécurité, vous risquez de télécharger un programme malveillant ou un logiciel espion sur votre ordinateur. C’est pourquoi il est essentiel d’utiliser un VPN lorsque vous vous aventurez sur le dark web.

Si vous souhaitez en apparendre davantage sur ces sites et découvrir le reste de notre sélection de sites intéressants disponibles sur le dark web, cet article est fait pour vous.

Le dark web est cette partie mystérieuse d’internet à laquelle la plupart des internautes n’accèdent qu’avec le navigateur Tor. Les sites qui se terminent par « . onion » hébergent des services cachés qui ne sont pas accessibles par le biais de navigateurs classiques (à moins de bien s’y connaître). Le navigateur Tor vous permet cependant de consulter ces services en tout anonymat.

Quand on entend parler du dark web aux infos, il est tout de suite question de pratiques illégales avec d’innombrables histoires de « marchés noirs » où l’on peut se procurer de la drogue, des armes ou de faux passeports. Il y a une part de vérité dans celles-ci, mais ces histoires sont souvent faussement exagérées.

En général, on n’évoque jamais des choses positives et parfois même « saines », que l’on peut trouver sur le dark web. Cet article a pour but de vous montrer les bons côtés du dark web en vous fournissant les liens les plus récents pour que vous puissiez vous-même y faire un tour.

Nous avons dressé une liste de sites pour les curieux qui veulent découvrir le dark web en toute sécurité. Certains sites de cette liste sont tout à fait sérieux, tandis que d’autres sont tout bonnement loufoques. Bonne exploration ! Vous ne savez pas comment vous rendre sur le dark web ? Consultez notre guide pour accéder au dark web !

Avertissement : vous souhaitez accéder au dark web ? Faites preuve de prudence !

Si vous souhaitez vous aventurer plus loin sur le dark web, n’oubliez pas de prendre des mesures de sécurité puisqu’il n’est pas réglementé et que les risques de se faire infecter par des programmes malveillants ou de se faire pirater par des cybercriminels sont bien présents. Assurez-vous d’avoir installé un logiciel antivirus et de toujours utiliser un VPN afin de chiffrer et de sécuriser votre trafic de données. Il protègera votre confidentialité et votre ordinateur contre certaines formes de cybercriminalité.

Pour commencer, vous pouvez essayer Surfshark qui protège toutes vos données à l’aide d’un chiffrement robuste pour quelques euros par mois. Ainsi, vos données seront beaucoup plus difficiles à intercepter et vous pourrez surfer en tout anonymat puisque votre adresse IP sera masquée. Cela empêche les organisations gouvernementales, les fournisseurs d’accès à internet et les pirates de retracer vos activités. Surfshark offre une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours, vous pouvez donc l’essayer sans aucun risque. Cette étape est très importante si vous souhaitez explorer les liens du dark web de manière sûre.

Surfshark
Offre:
Naviguer anonymement et en toute sécurité à partir de seulement 2.07€ par mois
À partir de
€2.07
9.0
  • Très facile d’utilisation, Netflix et les torrents fonctionnent bien
  • Garantie de remboursement de 30 jours. On ne vous pose pas de questions !
  • Pas cher et beaucoup de fonctionnalités bonus
Visitez Surfshark

Partie 1 : liens vers les moteurs de recherche du dark web

Le dark web n’héberge pas de moteurs de recherche comme Google, mais il est toujours possible de naviguer grâce à d’autres moteurs de recherche et répertoires, si vous savez où chercher. Certains des sites suivants pourront vous aider à le faire, souvenez-vous que vous devez ouvrir ces liens à l’aide du navigateur Tor pour qu’ils fonctionnent.

1. Hidden Wiki

Hidden Wiki est une sorte de Wikipédia sur lequel vous pouvez trouver des liens vers différents sites du dark web. Comme vous pouvez le remarquer dans cet article, les liens « .onion » sont souvent constitués d’une suite de caractères aléatoires, ce qui rend la recherche beaucoup plus difficile. Hidden Wiki effectue ces recherches pour vous, en plus de fournir des pages d’informations sur une variété de sujets intéressants.

Prenez garde à ne pas cliquer sur un lien vous redirigeant sur un site que vous ne voulez pas voir, car Hidden Wiki ne se contente pas de référencer que des sites légaux. D’ailleurs, il existe plusieurs sites « Hidden Wiki » sur le dark web. Le vrai était connu pour héberger, ou du moins, référencer plusieurs sites pédophiles et a donc fait l’objet de cyberattaques par le FBI et Anonymous. De nombreuses copies de Hidden Wiki ont par la suite été créées. Ne soyez pas surpris de tomber sur le « Hidden Wiki Officiel » ou le « Hidden Wiki non censuré ». Il est préférable de rester à l’écart de ces sites, car la plupart fournissent des liens vers certaines parties du dark web qu’il vaut mieux ne pas visiter. La meilleure façon de régler ce problème est de s’en tenir aux catégories peu risquées.

Lien vers Hidden Wiki : accéder au Hidden Wiki

Dark Web Hidden Wiki homepage

2. DuckDuckGo

DuckDuckGo

DuckDuckGo est un moteur de recherche également disponible sur le web de surface. Contrairement aux autres moteurs de recherche, DuckDuckGo ne recueille ni ne partage vos informations personnelles, il est donc idéal pour surfer en tout anonymat. On le trouve aussi sur le dark web parce qu’il référence également des liens « .onion ». La plupart des moteurs de recherche classiques ne référencent pas ces sites, c’est pourquoi aucun d’entre eux ne vous redirigera sur le dark web, contrairement à DuckDuckGo.

Lien « .onion » vers DuckDuckGo : https://3g2upl4pq6kufc4m.onion/

3. SearX

SearX est un autre moteur de recherche que vous pouvez utiliser sur internet et le dark web. L’avantage de SearX, c’est que vous pouvez faire des recherches incroyablement détaillées. Vous pouvez rechercher des fichiers, des images, des cartes, de la musique, des informations, des renseignements scientifiques, des messages sur les réseaux sociaux, des vidéos, et bien plus encore. Donc, si vous êtes à la recherche de quelque chose de pointu, SearX est le moteur de recherche qu’il vous faut.

Lien vers SearX : http://ulrn6sryqaifefld.onion/

4. Daniel

Daniel est une excellente ressource pour vous aider à explorer différents liens du dark web et le navigateur Tor en général. Le site de Daniel répertorie 7 000 liens « .onion » classés en différentes catégories pour simplifier la navigation. En outre, il dispose d’une fonctionnalité intégrée qui vous permet de savoir si un site donné est en ligne ou non. C’est assez pratique, car vous n’avez pas besoin de cliquer sur un lien pour voir si le site fonctionne, ce qui peut s’avérer fastidieux compte tenu des temps de chargement du navigateur Tor.

Lien vers Daniel : http://danielas3rtn54uwmofdo3x2bsdifr47huasnmbgqzfrec5ubupvtpid.onion/

Partie 2 : aller plus loin sur le dark web

Le dark web regorge de sites surprenants. L’un d’eux n’est autre que Facebook. Bien que nous ne vous recommandions pas de vous connecter à Facebook si vous souhaitez rester anonyme, il est évident que ce réseau social a une présence énorme sur le dark web. Vous y trouverez également des versions alternatives et des miroirs de sites d’informations et de plateformes sur lesquels les lanceurs d’alerte et d’autres personnes peuvent partager des informations en toute sécurité. Enfin, de nombreux autres types de sites que vous pouvez trouver sur le web de surface sont également présents sur le dark web, comme ceux évoquant le bitcoin, les sites de questions/réponses, les sites de statistiques, etc.

5. Facebook

Ce site est une copie miroir du véritable Facebook. En créant un compte Facebook via le dark web, vous pouvez tenter de le faire de façon anonyme. Cependant, cela demande beaucoup de travail, car comme nous le savons tous, Facebook aime récupérer toutes les données qu’il peut trouver.

Cette version miroir du réseau social est un moyen de contourner la censure gouvernementale. Certains gouvernements censurent les réseaux sociaux ou les rendent totalement inaccessibles au sein de leurs frontières afin d’éliminer toute forme d’opposition en ligne. En utilisant le miroir de Facebook sur le dark web, les internautes peuvent tenter de protéger leur anonymat et de faire usage de leur liberté d’expression.

Lien vers le miroir de Facebook : https://www.facebookcorewwwi.onion/

Dark web Facebook screenshot homepage

6. Bitcoin et autres cryptomonnaies

Le bitcoin est populaire auprès du grand public depuis peu, mais il s’agit de la monnaie du dark web depuis des années. Ce n’est donc pas une surprise de trouver de nombreux sites sur le sujet sur le dark web : comme Onion Wallet et GreenAddress, qui vous permettent de gérer vos cryptomonnaies, d’en acheter et d’en vendre. Vous pouvez également suivre le cours de vos actions pour savoir si c’est le bon moment d’acheter ou de vendre.

Lien vers Onion Wallet : http://ow24et3tetp6tvmk.onion/
Lien vers GreenAddress 
: http://s7a4rvc6425y72d2.onion/en/

7. Miroir Tor de la BBC

Certains pays et gouvernements exercent une censure en ligne qui bloque l’accès aux sites d’informations étrangers. Le site de la BBC en est un excellent exemple, car il n’est pas accessible dans certains pays autoritaires, du moins pas depuis le web de surface. C’est là que Tor s’avère utile.

La BBC propose une copie miroir de son site d’information pour Tor disponible sur le dark web. L’objectif est de vous offrir un moyen d’accéder anonymement au site de la BBC sans restriction, quel que soit l’endroit où vous vivez. Cette copie de BBC News est une version internationale, elle n’évoque donc pas uniquement le Royaume-Uni, mais couvre les actualités du monde entier.

Lien vers le site miroir officiel de la BBC sur le dark web : http://bbcnewsv2vjtpsuy.onion/

Dark web BBC screenshot homepage

8. ProPublica

ProPublica est un média d’investigation présent sur le web surfacique, mais aussi sur le dark web. Ainsi, les visiteurs peuvent rester anonymes s’ils le sdésirent. Cela peut s’avérer utile pour les personnes qui vivent sous le joug d’un régime autoritaire, par exemple. En effet, ProPublica ne craint pas de se pencher sur des sujets controversés, comme le travail des enfants et la corruption des politiciens. Il publie des articles en anglais et en espagnol.

Lien vers ProPublica : https://www.propub3r6espa33w.onion/

9. Tor Metrics

Tor The Onion Router Logo

Sur Tor Metrics, vous trouverez des informations sur le Tor Project. Si vous êtes intéressé par la confidentialité et le fonctionnement de ce dernier, ce site peut vous apporter des informations utiles. En outre, si vous faites des recherches sur Tor et le dark web pour un projet d’étude, ce site vous fournira bon nombre de statistiques. Vous pouvez également y voir combien de personnes utilisent le navigateur Tor et combien de sites .onion existent. Les statistiques d’utilisateurs Tor peuvent également vous indiquer le niveau d’activité du dark web, le nombre de services cachés et la provenance de la majorité des utilisateurs du dark web.

Informations supplémentaires :

  • Seulement 6 % des utilisateurs de Tor passent par ce navigateur pour accéder au dark web.
  • Certains des utilisateurs de Tor les plus actifs proviennent de pays où la population est relativement faible, comme l’Allemagne ou les Pays-Bas.
  • Le navigateur Tor a été téléchargé environ un demi-million de fois rien qu’en 2019.

Lien vers Tor Metrics : http://rougmnvswfsmd4dq.onion/

Tor Metrics screenshot

10. Hidden Answers

On pourrait décrire Hidden Answers comme la version dark web de Reddit ou de Quora. Vous pouvez y poser n’importe quelle question, sans aucune censure. Les autres membres de la communauté tenteront de répondre à vos questions et il s’agit aussi d’un endroit amusant à parcourir. Rappelez-vous simplement que vous vous trouverez en terrain non censuré et que vous pourriez tomber sur des conversations que vous n’avez pas envie de voir.

C’est aussi l’endroit idéal pour poser des questions sur le dark web, si vous êtes novice. Cependant, il est plus sûr de consulter des subreddits sur le dark web pour trouver toutes les réponses à vos questions.

Lien vers Hidden Answers : http://answerstedhctbek.onion/

11. SecureDrop

Secure drop

SecureDrop est un endroit où les lanceurs d’alerte et les journalistes peuvent se rencontrer. Le dark web est le seul moyen qui permet aux lanceurs d’alerte de partager des informations sans être poursuivis. Ces derniers ont des informations préjudiciables sur des entreprises ou gouvernements et tentent de les partager avec des journalistes. S’ils le font sur le net, ils seront probablement retrouvés et, dans certains cas, sanctionnés. SecureDrop est un site « .onion » qui protège la vie privée des lanceurs d’alerte et des journalistes du monde entier. De nombreux éditeurs et organes de presse importants ont pris conscience du pouvoir des lanceurs d’alerte anonymes sur le dark web et ont mis en place leur propre URL SecureDrop. En voici quelques exemples :

*Veuillez noter que le site « .onion » de SecureDrop ne semble pas fonctionner. Nous l’avons testé à plusieurs reprises, les trois liens susmentionnés, qui appartiennent à des sites d’informations utilisant SecureDrop, sont toutefois bien opérationnels. Il en va de même pour de nombreux autres liens SecureDrop.

Lien vers SecureDrop : http://secrdrop5wyphb5x.onion/

Partie 3 : services de messagerie sur le dark web

Il existe de nombreux fournisseurs de messagerie en dehors d’Outlook et de Gmail. Beaucoup d’entre eux sont également disponibles sur le dark web, découvrez quelques-uns de ces excellents services gratuits.

12. ProtonMail

ProtonMail est un service suisse de messagerie chiffrée qui fait partie des meilleurs fournisseurs du dark web. Il utilise le chiffrement de bout en bout et ne conserve aucun journal. De plus, vous n’avez pas besoin de fournir des informations personnelles si vous souhaitez créer votre compte. ProtonMail dispose également d’une version accessible sur le web de surface.

ProtonMail affirme qu’utiliser Tor pour accéder à (la version dark web de) ProtonMail offre des avantages en matière de sécurité et de liberté. En effet, utiliser Tor, la méthode la plus sûre et la plus courante d’accéder au dark web, rend bien plus difficile pour les tierces parties de voir les sites internet ou les services (de messagerie) que vous consultez. En outre, si ProtonMail, pour une raison quelconque, est bloqué dans votre pays de résidence, Tor peut vous permettre de contourner cela.

Lien vers ProtonMail : https://protonirockerxow.onion/

Dark Web ProtonMail screenshot homepage

13. SecMail

SecMail est devenu l’un des fournisseurs de messagerie du dark web les plus utilisés de ces dernières années. Bien qu’il ne fournisse qu’un espace stockage très restreint de 25 Mo par utilisateur, c’est plus que suffisant pour les messages chiffrés en PGP. Ce ne sera probablement pas suffisant si vous voulez l’utiliser comme votre service de messagerie standard.

Lien vers SecMail : http://secmailw453j7piv.onion/

14. Mailpile

Mailpile est un autre service de messagerie qui vise à protéger vos courriels et à garantir qu’ils ne tombent pas entre de mauvaises mains. Il chiffre vos courriels et vous permet de les stocker sans avoir à les partager dans le cloud. C’est également un logiciel open source, ce qui permet à n’importe qui de l’utiliser et, mieux encore, les technophiles peuvent repérer les failles de sécurité potentielles avant qu’elles ne soient exploitées par les pirates.

Lien vers Mailpile : http://clgs64523yi2bkhz.onion/

Dark Web Mailpile screenshot homepage

15. Riseup

Riseup est un site du dark web qui propose un service de messagerie et des options de chat. En fait, la plateforme a été créée pour permettre aux personnes et aux groupes impliqués dans les changements sociaux de communiquer en toute sécurité. À cette fin, Riseup veille à ne conserver aucune trace des communications et à se protéger contre les cyberattaques et l’ingérence gouvernementale.

Le seul inconvénient de ce client de messagerie est que vous avez besoin d’un code d’invitation pour créer un compte. En d’autres termes, vous avez besoin de connaître quelqu’un qui utilise déjà cette plateforme pour pouvoir faire de même. Toutefois, même sans compte vous pouvez toujours parcourir la partie sécurité de Riseup, qui propose de nombreux conseils pour améliorer la sécurité de vos données au quotidien.

Lien vers Riseup : http://nzh3fv6jc6jskki3.onion/

16. ZeroBin

Bien que techniquement il ne s’agisse pas d’un service de messagerie, ZeroBin est un excellent moyen de partager en toute sécurité les informations que vous trouvez sur le réseau Tor avec vos amis et d’autres contacts. Il s’agit d’un outil de messagerie simple, mais efficace, il vous suffit de coller du texte ou des images dans un champ dédié et vous pouvez ensuite les envoyer à votre destinataire.

L’avantage de ZeroBin est que même ses serveurs ignorent ce que vous copiez-collez. Après tout, toutes vos données sont chiffrées dans votre navigateur avant même d’atteindre les serveurs. Vous pouvez également protéger votre message à l’aide d’un mot de passe et choisir au bout de combien de temps il expirera. Cet outil de communication offre donc une excellente sécurité et un haut niveau d’anonymat.

Lien vers ZeroBin : http://zerobinqmdqd236y.onion/

Dark Web ZeroBin screenshot

Partie 4 : autres sites disponibles sur le dark web

Dans cette partie, nous conclurons avec quelques liens « .onion » intéressants n’appartenant à aucune des trois catégories susmentionnées.

17. Comic Book Library

Vous êtes fan de comics ? Sur Comic Book Library, vous pouvez télécharger des milliers de bandes dessinées, en passant des comics grand public aux bandes dessinées indépendantes. Faites simplement attention aux violations potentielles des droits d’auteurs lorsque vous naviguez dessus.

Lien vers Comic Book Library : http://r6rfy5zlifbsiiym.onion/

Dark Web Comic Book Library homepage

18. Imperial Library

À l’instar de Comic Book Library, Imperial Library propose une vaste collection de livres numériques. Il n’est pas simplement question de bandes dessinées ici, vous pouvez trouver toutes sortes de contenus. Au moment de la rédaction de ces lignes, plus de 400 000 ouvrages sont en ligne. Encore une fois, faites attention aux violations des droits d’auteurs.

Link to the Imperial Library: http://xfmro77i3lixucja.onion/ 

19. Deep Web Radio

Vous cherchez de la musique pour vous accompagner pendant votre balade sur le dark web ? Vous êtes en veine, car le dark web dispose de sa propre station de radio numérique. Avec Deep Web Radio, vous pouvez choisir entre toutes sortes de flux de musique via Tor. Au moment où nous avons vérifié, nous avions le choix entre 11 chaînes de musique, jouant toutes des genres musicaux différents.

Lien vers Deep Web Radio : http://76qugh5bey5gum7l.onion/

Deep Web Radio homepage

20. Tunnels

Les derniers liens « .onion » que nous mentionnerons sont un peu différents des autres. Il s’agit de sites qui décrivent les « aventures » d’explorateurs urbains qui parcourent les systèmes de galeries souterraines de grandes universités américaines. L’accès à ces galeries est à la fois dangereux et illégal, c’est sans doute pour cela que les explorateurs publient leurs blogs sur le dark web et non sur le web de surface.

Liens vers les blogs sur les systèmes de galeries d’Illinois Tech et de Virginia Tech :

http://62gs2n5ydnyffzfy.onion/

http://74ypjqjwf6oejmax.onion/

Avertissement

C’est bien de vouloir découvrir de nouvelles choses, mais n’oubliez pas que la curiosité est un vilain défaut ! Le dark web est aussi passionnant qu’il est dangereux. Vous pouvez cliquer sur un lien corrompu à votre insu et télécharger un programme malveillant sur votre ordinateur. C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas vous y rendre si vous n’avez pas une bonne raison de le faire.

Si vous voulez juste y jeter un coup d’œil, assurez-vous de prendre les mesures de sécurité adaptées afin de vous protéger contre les cyberattaques.

Mesures de sécurité

VPN shield

Consulter le dark web n’est pas sans risques, c’est pourquoi nous vous recommandons de prendre les mesures suivantes pour votre sécurité et celle de votre appareil.

Tout d’abord, vous avez besoin d’un bon antivirus. Afin d’éviter que votre appareil ne soit infecté par des virus ou des logiciels espions, vous devez installer ce type de logiciel : c’est essentiel, même si vous parcourez simplement le web de surface.

Ensuite, comme nous l’avons déjà mentionné au début de cet article, vous devez trouver un bon VPN. Un VPN (serveur privé virtuel) est un logiciel qui chiffre votre trafic internet et masque votre véritable adresse IP. Si vous utilisez un VPN, personne ne pourra savoir que vous parcourez le dark web. En outre, les pirates ne seront pas en mesure de faire le lien entre vos activités et votre adresse IP personnelle. Parmi les bons fournisseurs VPN, citons : Surfshark, ExpressVPN, NordVPN et IPVanish.

Voir les meilleurs fournisseurs VPN

Enfin, faites appel à votre bon sens : ne cliquez pas sur les liens qui ne vous semblent pas dignes de confiance et ne renseignez aucune information personnelle sur le dark web.

Conclusion

Le dark web semble mystérieux, voire effrayant, mais la plupart des sites « .onion » sont tout à fait normaux. L’internaute moyen n’aura pas forcément de bonne raison pour s’y rendre, car de nombreuses informations sont déjà disponibles sur le web de surface. Mais si vous décidez de vous y aventurer, nous vous conseillons de parcourir l’un des sites susmentionnés. Ils sont relativement sûrs et sans dangers, mais vous courez toujours le risque de rencontrer une personne dangereuse ou indésirable lorsque vous êtes sur le dark web.

N’oubliez pas que le dark web abrite de nombreuses opérations louches, alors restez prudent et ne cliquez pas sur les liens qui ne vous semblent pas dignes de confiance. Faites preuve de bon sens et amusez-vous bien en découvrant ces liens !

Les sites du dark web qui valent la peine d'être consultés - FAQ

Vous avez une question spécifique sur les sites disponibles sur le dark web ? Jetez un coup d’œil à notre FAQ ci-dessous. Si vous ne cherchez pas ce que vous recherchez, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

Consulter des sites sur le dark web n’est pas illégal ! Contrairement à une croyance populaire, tous les sites internet qui s’y trouvent ne grouillent pas de personnes vendant de la drogue ou des armes.

Il existe des sites très différents sur le dark web, des services de messagerie sécurisés aux sites d’informations, en passant par les librairies en ligne et bien d’autres. Il existe bien entendu des sites louches, mais tant que vous faites preuve de bon sens, vous pouvez facilement rester dans la légalité.

Heureusement, le navigateur Tor, que vous utiliserez pour accéder au dark web, intègre déjà des fonctionnalités de confidentialité et de sécurité intégrées. Notamment un chiffrement au niveau de chacun des nœuds (au moins trois) par lesquels votre trafic transite et un haut niveau de confidentialité en acheminant votre trafic via différents serveurs.

Pour davantage de sécurité, nous vous recommandons toutefois de prendre quelques mesures supplémentaires, comme utiliser un VPN. Si vous cherchez davantage de conseils pour accéder et parcourir le dark web en toute sécurité, consultez cet article.

Le dark web n’est pas aussi simple à parcourir que le web de surface, en grande partie du fait de ses liens étranges et aléatoires. Heureusement, quelques sites répertorient les liens des sites du dark web et les classent même en catégories, comme Hidden Wiki et Daniel. Cet article est également une excellente source pour trouver des liens « .onion » dignes d’intérêts.

Analyste cybersécurité
David, analyste en cybersécurité, est l'un des fondateurs de VPNoverview.com. Il s'intéresse au phénomène de l' « identité numérique », avec une attention particulière pour le droit à la vie privée et la protection des données personnelles.
Soumettre un commentaire
Soumettre un commentaire